AMC  SANETSCH

L'HISTOIRE DU CLUB

VOILA PLUS DE 45 ANS QUE CA DURE

ADHESION 
UN BRIN D'HISTOIRE

Le Moto-Club de la Dzour (forêt en patois de Savièse) disparut bien avant le passage de l’ouragan «Lothar». Très actif, il avait organisé les seules courses de côte que Savièse ait connues, St-Germain-Binii.

En 1972, 9 copains qui partagent la même passion pour la moto décident de fonder un nouveau club. Au Café de la Violette, à Ormône, avec la bénédiction de M. Freddy Tagan, président de la Fédération Motorisée Valaisanne, naît le Moto-Club du Sanetsch, en référence à ce magnifique site montagneux. Bon choix puisque le club prendra vite de … l’altitude. En effet, l’effectif des membres passe rapidement à 12, 26, puis 40, pour dépasser les 100 en 2001, à la veille de l’anniversaire de ses 30 ans.

En 1980, le parc des 2 roues se réduit au profit des 4 roues, voitures et surtout poussettes ! L’appellation Auto-Moto-Club du Sanetsch est définitivement adoptée.
Affilié à la FMV, Fédération Motorisée Valaisanne, et à la FMS, Fédération Motocycliste Suisse, depuis sa création, il compte actuellement parmi les clubs plus importants du Valais.
Son but est de réunir tous les passionnés de sports mécaniques, de soutenir les membres qui pratiquent la compétition, de promouvoir la prudence et la courtoisie sur la route et de cultiver l’amitié.

Orienté au début essentiellement sur les ballades, il organisa 3 manches du championnat valaisan de trial, façon indoor, mais à l’extérieur. Elles connurent un franc succès. Puis, cette discipline étant en perte de vitesse dès les années 90, l’expérience ne fut pas renouvelée.
Le rallye FIM 2000 de Martigny, avec le départ de la parade des Nations depuis Savièse, a apporté au club une importante notoriété, tant auprès des autorités que de la population saviésanne. Sa motivation a également changé. Il se tourne actuellement vers l’organisation de courses de championnat suisse de pocket-bike et de motoneige, en attendant de viser plus haut…

Autre fierté, son local, décoré à la «Joe Bar», qui sert de lieu de rencontre. Passage obligé au départ et au retour de chaque manifestation officielle ou virée à moto, il est très apprécié par les membres. Sa fréquentation le prouve. Bien de projets y ont passé l’arrivée, d’autres ont fini dans le bac à sable. Le monde en tous cas y a été refait des milliers de fois. Ah si les murs à damiers pouvaient parler !

Les Membres Fondateurs 

En 1972, 9 copains qui partagent la même passion pour la moto décident de fonder un nouveau club. Au Café de la Violette, à Ormône, avec la bénédiction de M. Freddy Tagan, président de la Fédération Motorisée Valaisanne, naît le Moto-Club du Sanetsch.

DOMINIQUE DUBUIS
- premier président du club et premier à pratiquer la route sur Yamaha, puis sur Suzuki
- particularité : portait un casque de pilote automobile
- très bricoleur car avec lui, toujours, "Y'a comme un bruit"
- s'est essayé brièvement à la ballade, puis a rangé son matos

JEAN-LOUIS VARONE
- premier caissier du club; a géré sa fortune pendant 27 ans
- amateur de route sur Suzuki et Honda à ses débuts
- s'est tourné vers le trial; a usé Bultaco, Yamaha et Fantic. Baptisé le "Poulidor"du championnat valaisan de trial amateur, il le pratique encore
- revenu au tourisme, a largué Harley-Davidson pour Honda, le musée agricole de Gland n'arrivant pas à assurer la fourniture des pièces de rechange

MICHEL JACQUIER
- doyen des fondateurs et pionnier de l'enduro
- premier à tenter la conquête des béquets de Savièse avec sa Suzuki
- courageux mais pas téméraire, a ouvert de nombreuses pistes
- n'a jamais passé à la route pendant sa longue carrière; actuellement à la retraite

JACQUES COURTINE
- compagnon du précédent (Michel) avec lequel il fait ses débuts à moto
- courageux et surtout téméraire, premier à porter le casque "militaire"
- auteur de belles prouesses avec sa Suzuki dont la grimpe aux arbres
- est passé à la route sur Guzzi; l'Italie l'a marqué, surtout les nuages de hannetons

CHRISTIAN JACQUIER
- pilote route uniquement, chez Suzuki, puis Yamaha
- appréciait particulièrement les trottoirs pour facilité l'arrêt
- béni des dieux, il est tombé 3 fois, 2 fois devant l'église de Savièse, et une fois devant le cimetière de Grimisuat
- roule encore pour le plaisir sur Massey-Ferguson, pardon sur Harley-Davidson

ROLAND REYNARD
- n'a sévi qu'avec une seule moto de route, une Honda, mais elle a eu plusieurs couleurs, la dernière, bleu saphir
- spécialiste de la mise en marche au kick de sa moto équipée d'un démarreur électrique
- s'est lancé dernièrement dans un nouveau sport mécanique, pratiqué uniquement dans le canton de Berne, la cueillette des champignons à moto, avec une Honda, bien sûr

GERARD VUIGNIER
- débute timidement en enduro à Savièse
- discret comme le loup du Val d'Hérens, il ne tarde pas à rejoindre son pays natal pour y fonder le moto-club des Lynx-La Sage
- a transmis le virus à son fils
- converti au tourisme, il avale actuellement des quantités de kilomètres sur sa "Pan European"

MICHEL DUBUIS
- grand rouleur avec sa Suzuki, puis sa 4 pattes Honda, a lancé le tourisme avec Jacky
- spécialiste des freinages d'urgence testés avec son voisin Bernard Bagnoud
- vibre maintenant pour Harley-Davidson
- pas de plaisanterie cette fois, Michel est l'un des fondateurs de l'Harley-Davidson-Club-Valais; gare aux Anges du Vieux Pays !

LEANDER ZIMMERMANN
- associé professionnellement avec Gérard, est devenu membre fondateur du club plus par sympathie
- mécano et distributeur de bons conseils
- moins connu.